Pierre Puccio

Autobiographie

 

Si les représentants du christianisme et de l’Eglise catholique veulent croire et enseigner la résurrection de Jésus avec pour point de mire le corps charnel, ça les concernent. Il n’empêche que d’autres constatations tendent à orienter une autre réflexion ..

                           Pierre Puccio septembre 14

 Pierre Puccio, 55 ans, 18 septembre 2014

Jesus-Christ ce que l Eglise ignore ..

J’ai écrit guidé par un certain déterminisme inhérent à la trajectoire de ma vie plutôt qu’en la qualité d’un écrivain professionnel et érudit ce que je ne suis pas. Je devais écrire sur ces sujets et pour des raisons personnelles aussi. Je ne sais pas si j’ai pu approcher une vérité, mais ce qui est certain, c’est que pour une part, en puisant dans des sources inédites (ci-dessous mention) que j’ai étudié et estimé avec mes critères personnels, rien n’a été déformé rien n’a été transformé selon une promesse. Aussi les préceptes essentiels du Christ ont été respectés puisque allant de pair avec mon intention propre : Aider mon prochain dans sa quête.

Mention :

Le concours d’un écrivain ésotériste : Maurice Guinguand m’a permis autrefois de concentrer mes recherches. Son savoir profitera à tous.

                                       —————————————————-

Je n’ais pas décidé un matin au réveil d’écrire sur ces sujets ..

Tout a une cause..

Durant mon adolescence, indépendamment de ma volonté, j’ai expérimenté la sortie astrale. Des informations détaillées à : AuthorsDen. Durant des années, je ne suis jamais parvenu à trouver d’explications pas plus qu’avec mon entourage. Sans n’avoir jamais rien lu ni entendu à ce sujet, dans mon jeune âge, j’avais confié à ma mère “les morts doivent passer par là ..” ou encore “à la mort c’est là qu’on passe..”

Par la suite, j’ai commencé à me documenter .. Aussi, par l’éducation chrétienne reçue, dont la Communion puis la Confirmation à l’époque, j’ai tout bonnement orienté des recherches au sein de la tradition du christianisme en m’intéressant à la vie de Jésus et en recherchant également des traces d’une possible origine christique.

Je pense que si j’avais été un oriental bouddhiste par exemple, j’aurais cherché rapport à ma culture, au sein de ma tradition et selon mes convictions, j’aurais étudié pas à pas l’enseignement du Bouddha dans le but de découvrir des similitudes avec ce que j’avais expérimenté, à un degré moindre.

Dans mon libre arbitre, j’ai procédé par élimination en écartant nombre de courants idéologiques qui ne correspondaient pas forcément à ma manière de voir. En chemin, j’ai rencontré toutes sortes d’illuminés, dans le mauvais sens du terme, soit disant “maîtres” de on ne sait quoi, mais j’ai toujours pensé qu’il devait y avoir des gens éclairés en différents points du globe, dont de rares initiés.

En point de départ, trois livres retinrent mon attention.

Le premier, le titre et le nom de l’auteur m’échappe, (pouvant être) : “Y a t’il une vie après la mort ? “C’était un présentateur du journal télévisé sur TF1 dans les années 1975 à 1980 ..

             Le second : ” Le livre des morts des Anciens Egyptiens.”

               Le troisième : “La vie après la vie” du Dr Moody.

A cela s’ajoutent certains textes de la Bible dont des épîtres de Paul qui furent à mon sens comme un moyen permettant une élévation de la conscience. A condition toutefois d’effectuer une transposition durant les passages-clés de certains de ses récits, car si le mental demeure terre à terre, on risque fort de ne pas saisir le sens que Paul a peut-être souhaité prononcer. Il faut reconnaître qu’il devait être très réceptif pour un homme de son époque.

Brièvement. Au regard de la route de Damas, même si l’Eglise place Paul sur un piédestal, il en n’est pas moins qu’il n’a pas été désigné apôtre par Jésus. Aussi, il n’a été que l’interpréteur d’une pluralité de doctrines qu’il a su habilement adapter pour corroborer, à sa manière, l’enseignement du Christ. Son érudition dut y être pour beaucoup, de même que son rang et son autorité également lui ayant sans doute permis d’avoir accès à des textes anciens, bibliothèques désormais disparues. Ce qui est sûr, c’est que son repenti après avoir jadis persécuté l’Eglise, a porté ses fruits. Ce personnage est parvenu à faire s’identifier des faits s’avérant littérairement révélateurs. Il demeure cependant des lacunes manifestes qui n’ont guère interpellé. Or, cela permet de différencier le semblant du vrai que l’on découvre dans les écrits de Saint-Jean qui était sans doute inspiré par l’Esprit. Ce blog le précise. La fin de la vie de Paul a été atroce. Ce fut le cas pour beaucoup d’apôtres et de disciples du Christ. La cruauté de l’homme est manifeste à toutes les époques. Souhaitons un “à venir” meilleur.

En synthèse, ces différents livres me permirent de réaliser qu’il y avait bien un autre état d’existence. Ce que j’avais expérimenté était réel. J’ai commencé à être rassuré sans être totalement affranchi, car la peur dans mon cas, prédominait sur le lâcher-prise qui aurait facilité grandement le processus de dédoublement du corps éthérique du corps physique. Mais je ne comprenais pas non plus pourquoi il m’arrivait cela ?

Jusqu’ici dans mes lectures, si j’étais parvenu à identifier un temps soit peu certains états qui semblaient correspondre à des impressions personnelles lors d’un dédoublement, j’étais encore loin d’en comprendre le sens et encore moins le processus que je souhaitais vivement stopper.

C’est en lecture du cheminement de Jésus, lorsqu’il était parmi ses semblables qui me permit de cerner un point, qui pour moi, allait devenir un élément prédominant dans une future compréhension. En effet, au long de son parcours terrestre, Jésus répète souvent une phrase :

Trois jours après, je ressusciterai …

Cette information précisée par Jésus, indique en jours terrestres un temps nécessaire pour que la partie éthérique s’extrait de la partie matière, qui sur un plan matériel est l’enveloppe charnelle ou le corps physique. Croyance ou non n’entre pas en compte. C’est un processus vital qui se passe chez tout être incarné.

—————————

Ce n’est qu’à l’âge adulte, donc bien plus tard, qu’une rencontre hors du commun allait intervenir dans ma vie. Je fus adressé à : Monsieur Maurice Guinguand, un écrivain ésotériste. Un homme très particulier qui allait être d’un grand secours. Car de toute évidence, durant des années, personne, ni même un membre de l’Eglise, n’avait jamais pu comprendre ne serait-ce qu’un seul détail de ce que je tentais d’expliquer. Ce que je recherchais n’était pas courant, de mon point de vue à l’époque.

A travers les récits de gens ayant subi une expérience de mort imminente, je parvenais partiellement à saisir un sens qui semblait se rapprocher de l’état que j’avais moi même vécu lors d’un dédoublement mais sans que cela ne soit identique pourtant. Sans mettre en doute leur sincérité, je ne pouvais pas m’y référer comme étant une règle absolue. Leurs expérimentations permettent d’envisager une possible continuité de la vie après la mort, c’est certain, et de ce fait, qu’il y a bien un état de conscience (accru) subsistant hors du corps physique.

Maintenant, il serait intéressant de savoir si certaines personnes ayant vécu une “emi” ont fait un rapprochement avec le corps de résurrection dans lequel Jésus apparut après sa mort. Peut-être y a t’il des informations à ce sujet ?

Je découvrais ainsi des bribes d’informations, mais non dans son ensemble, ni à compter d’une seule voie ou d’une même connaissance. Il devait y avoir autre chose .. Et cet autre chose dans la voie christique semblerait-être compris dans le processus de la résurrection de Jésus.

C’est ce que l’on a essayé de détailler à la page : le corps divin . Mais cela n’est qu’un herméneutique personnel à compter d’un témoignage d’un homme qui sans avoir subi une “NDE” a pourtant expérimenté un état proche de la divinité.

En conclusion : n’étant pas un initié, je demeure pauvre mortel avec mes propres interrogations.

Retour

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s